Prix Opération patrimoine architectural de Montréal 2014

Carmel de Montréal

Prix de la mise en valeur du patrimoine 2014 - Monastère des Carmélites

Description et autres illustrations: http://bmaarchitectes.com/sencillo/portfolio/carmel-de-montr%C3%A9al

Source : http://www.operationpatrimoine.com/prix_speciaux.html

Le prix de la mise en valeur du patrimoine est remis aux Moniales Carmélites de Montréal et à la firme Beaupré Michaud et Associés, Architectes pour la restauration exemplaire du monastère des Carmélites, situé au 301-371, avenue du Carmel.

En 1896, les Carmélites de Montréal confient les plans de leur monastère à l’architecte Alfred Préfontaine. L'ouvrage s’inscrit dans la plus pure tradition de l’architecture monastique occidentale : le cloître, ou carré claustral, attenant à l’église, est ouvert sur un préau. Le tout est entouré d’un haut mur. Cette disposition correspond à un plan type qui s’est perpétué pendant plus d’un millénaire. Le Carmel comprend plusieurs espaces : certains sont cloîtrés, tels le chœur des religieuses, le cloître, le préau, les ermitages et le jardin en arrière; certains sont publics, comme l’accueil, les parloirs, la chapelle, la sacristie et le jardin avant. Le monastère et ses dépendances occupent une surface d'environ 5 000 m² sur un site de 16 416 m², protégé par une enceinte de pierre de 550 m de long. En 2003, les Carmélites prennent la décision de vendre leur propriété à un promoteur privé pour s’établir hors de Montréal, notamment en raison des montants importants nécessaires à la réparation de l’ensemble conventuel. Une forte mobilisation s’organise alors pour assurer la préservation du site et son classement par le gouvernement du Québec. En 2005, d’un commun accord avec le promoteur, les Carmélites résilient la promesse de vente et, en 2006, le site est classé immeuble patrimonial. En décembre 2005, les Carmélites entreprennent la restauration de leur propriété avec l’assistance de Beaupré Michaud et Associés, Architectes, un vaste projet s'échelonnant sur huit ans. Il vise la restauration du mur d’enceinte (2006-2013) et des murs extérieurs en maçonnerie de l’ensemble du monastère, puis la réfection, suivant le modèle ancien, des portes de l’accueil, de l’entrée de service avenue du Carmel et de la chapelle. La maçonnerie du presbytère a été restaurée et la toiture, refaite; le parement de brique de la maison du gardien a été presque entièrement remplacé. Les travaux effectués sur la chapelle comprennent la restauration de la toiture d’ardoise et des clochers, la restauration et la mise en valeur du décor et du mobilier, ainsi que la réfection des mansardes en ardoise du passage entre l’accueil et la chapelle.

type de contenu: 

©2016 Tous droits réservés

Beaupré Michaud et Associés, Architectes