Grange-étable du domaine Garth

Les travaux de restauration ont débutés au domaine Garth!

La ville de Lorraine possède, occupe et protège deux importants bâtiments du patrimoine architectural du Québec dans les Laurentides. Avec ses terrains et sa fontaine, cet ensemble a été reconnu monument historique pas l’Assemblée Nationale du Québec le 8 janvier 1975.

Les bâtiments sont érigés selon des modes de construction traditionnels : murs porteurs en maçonnerie de pierre et charpente de bois.

- La maison comporte deux corps de bâtiment construits respectivement en 1833 et en 1860.
- La grange-étable, qui se déploie sur 50 mètres de long et 10 mètres de large, s’est développée de 1851 à 1885.

Lorsque Mary Ann Holmes, épouse de Charles Garth, acquiert la propriété en 1879, elle la met au goût du jour en dotant la maison d’un toit mansardé. Depuis 1988, la ville de Lorraine occupe la maison à titre de salle du conseil et de salle de réception. La vocation de la grange-étable n’est pas encore définie. La maison et la grange-étable ont fait l’objet de travaux de réfection majeurs en 1987. Toutefois, seule la vocation de la maison a été précisée, la grange servant jusqu’à ce jour uniquement à l’entreposage.

Vingt-cinq ans après leur restauration, selon les plans et devis des architectes Boutros et Pratte, les deux bâtiments doivent maintenant faire l’objet d’une autre campagne de travaux. Un bilan de santé des édifices a d'abord a été établi par les architectes FABG en 2013. Suite à cette analyse, la firme Beaupré Michaud et Associés, Architecte, a entrepris la planification d'un vaste programme de travaux. Il s’agit principalement de la restauration et de la réfection des bâtiments : toiture de bardeau de cèdre, maçonnerie de pierre, fenestration, etc. De plus, de nouveaux raccordements aux services publics sont prévus et un nombre limité de services en électromécanique seront mis à jour. Aussi, les principales composantes de l'aménagement extérieur seront restaurées.

Liste des principaux travaux :
· Ouvrages de maçonnerie à restaurer ;
· Cheminées et souches à démonter et reconstruire ;
· Palletage et maçonnerie de la fenêtre des combles à reconstruire ;
· Ouvrages de bois à l'extérieur: balcons, escaliers, galeries ;
· Poutres du plancher de la grange à stabiliser et plancher à restaurer ;
· Pontage de la grange à remplacer partiellement ;
· Toitures de la maison et de la grange ;
· Ventilation et éclairage à l'intérieur de la grange;
· Muret entre la grange et la maison ;
· Muret de la fontaine ;
· Fontaine en fonte peinte.

type de contenu: 

©2016 Tous droits réservés

Beaupré Michaud et Associés, Architectes