Maison Nivard-De Saint-Dizier

Description: 

Classée « immeuble patrimonial » par le Conseil du patrimoine culturel du Québec, la maison Nivard -comme on l’appelle familièrement- a été construite en 1710, aux pieds des rapides de Lachine, pour les Dames de la Congrégation. En 1769, la maison passe aux mains du marchand Étienne Nivard de Saint-Dizier. Cent-soixante ans plus tard, la Ville de Verdun l’acquiert de la Compagnie Parkdale. La municipalité l’utilise d’abord comme entrepôt puis, suivant les conseils de l’archiviste E.Z. Massicotte, restaure la maison en 1942, au moment de la célébration du tricentenaire de Montréal. Verdun loue ensuite la maison au Club social Crawford, puis à la Légion canadienne qui y tiendra un club et un bar privés pendant une cinquantaine d’années.

Le projet de restauration et de mise en valeur confié aux architectes Beaupré Michaud se déroule en collaboration avec de nombreux acteurs du monde municipal, du monde de la construction, de l’archéologie, de l’histoire, de l’aménagement paysager et de la muséologie.

Grâce à leur savoir architectural et historique, grâce à leur capacité d’analyse et à leur aisance à manier le verbe et l’illustration, les architectes ont redonné vie à la Maison Nivard, avec l’aide d’ingénieurs fiables, en s’appuyant sur la collaboration de nombreux entrepreneurs - artisans passionnés et compétents.

Des fouilles archéologiques révèlent l’importance préhistorique de l’emplacement destiné à être converti en musée-centre d’interprétation. Alors que l’étage sera réservé pour les fins de l’administration du musée, des travaux majeurs ont été définis, notamment la restauration des murs de maçonnerie, la restauration et le redressement de la charpente à tenon mortaise ou encore la restauration de la couverture en bardeau de cèdre.

Client: 
Arrondissement de Verdun
Montréal
1.00 M$
2008

©2016 Tous droits réservés

Beaupré Michaud et Associés, Architectes